Sécheresse en Catalogne : Barcelone en état d’urgence

2

minutes de lecture

Barcelone et sa périphérie se trouvent confrontées à une sécheresse historique, imposant des mesures drastiques pour faire face à une pénurie d’eau sans précédent. Cette crise hydrique, qui persiste depuis près de trois ans, a poussé la métropole catalane à déclarer l’état d’urgence au début de ce mois de février. Cette décision intervient après des températures record en Espagne, dépassant les 30 °C en plein hiver.

Les restrictions imposées touchent l’agriculture avec une réduction drastique de 80 % de la consommation d’eau, par rapport aux 40 % précédemment en vigueur. L’industrie, elle, devra la restreindre de 25%, au lieu de 15%. Le plafond maximal de consommation des habitants a été abaissé dans les 202 communes, et des ajustements supplémentaires pourraient être envisagés si la situation persiste. Six millions d’habitants de la région ressentiront également les effets de cette restriction avec une diminution de la pression d’eau au robinet.

Le plan d’urgence prévoit l’interdiction de remplir les piscines et de laver les voitures, tandis que l’arrosage des espaces verts ne sera autorisé qu’avec de l’eau non potable pour préserver les arbres des jardins publics.

Face à une baisse continue du niveau des réserves, les autorités envisagent des mesures plus contraignantes, telles qu’une interdiction totale d’arrosage ou même la fermeture des douches dans les salles de sport. L’approvisionnement en eau par bateau pourrait devenir une option viable si les précipitations continuent de se faire attendre. Cette solution est également envisagée en Andalousie, où les réservoirs sont également au plus bas.

Pour Pere Aragonès, président de la Généralité de Catalogne, « la Catalogne souffre de sa pire sécheresse depuis un siècle« . Le déficit actuel de précipitations en Catalogne est sans précédent depuis le début des relevés en 1916. Les niveaux des réservoirs, qui stockent l’eau de pluie pour une utilisation pendant les mois plus secs, ont chuté en dessous de la barre des 16 %.

Cette crise hydrique soulève des préoccupations majeures quant à la durabilité de l’approvisionnement en eau et met en lumière la nécessité de mesures d’adaptation face aux changements climatiques. Les autorités travaillent activement sur des solutions à court et long terme pour garantir la sécurité hydrique de la région, mais la situation reste tendue, et la population est appelée à contribuer à la préservation des ressources hydriques.

Découvrez les témoignages des habitants dans l’article de Sandrine Morel, le Monde.

Tribune

Latest news & press

Vers l’abondance…

Seawards invente une techno de dessalement de l’eau de mer par cryo-séparation

Alternatives : des start-ups françaises dans la course

Seawards : l’alternative aux techniques de dessalement actuelles

ChangeNOW : s’engager dans l’action

Sécheresse en Catalogne : Barcelone en état d’urgence