La deeptech marseillaise Seawards primée pour sa solution de cryo-séparation

< 1

minutes de lecture

Pascal Malesinki, directeur technique et responsable études & développement de Seawards (groupe Seanergy) a reçu le 14e prix Henry-Fabre des sciences et des technologies 2023 pour son innovation relative à la production d’eau douce par dessalement de l’eau de mer. Cette innovation, appelée cryo-séparation, permet une séparation à température négative des cristaux d’eau douce et ceux chargés en sels minéraux. Une technologie de rupture par rapport aux techniques de dessalement déjà utilisées, comme celle de l’osmose inverse qui s’incarne dans des modules agiles, propres et durables. Le Grand port maritime de Marseille (GPMM) devrait accueillir le premier prototype courant 2024 pour préciser les performances technico-économiques, l’efficacité et l’impact environnemental et finaliser la mise au point du procédé. La société incubée par Zebox dispose d’installations sur le pôle Henri-Fabre à Marignane. Le développement s’effectue dans la pépinière de Pertuis, dans le Vaucluse. Les prochaines étapes consisteront à déployer le prototype et engager des partenariats auprès d’institutions publiques comme d’acteurs privés.

Tribune

Latest news & press

Tribune : La nature a-t-elle toujours raison ?

La clé pour résoudre la Crise Mondiale de l’Eau, selon Elon Musk

Hommage à Pompidou : 2 Avril 1974 – 2 Avril 2024

Seawards ambitionne de dessaler de l’eau de mer grâce au froid

Vers l’abondance…

Seawards invente une techno de dessalement de l’eau de mer par cryo-séparation